Agenda EchosblogLes Echos agricoles

Agriculture de seconde génération : une Start up camerounaise développe un système d’arrosage automatique.

L’agriculture de seconde génération nécessite une véritable
mécanisation. La jeunesse camerounaise, consciente de cette réalité
met en pratique le discours du chef de l’État à la jeune. Un système
d’arrosage automatique est développé par une jeune Start up
camerounaise situé à Bepanda-Douala. L’arrosage automatique vient
résoudre le problème des plantes en besoin d’eau de façon régulière et
aux bonnes heures sans l’intervention humaine. Idéal pour gagner en
temps et économiser en eau, le système d’arrosage automatique permet
l’éradication de la corvée. L’arrosage peut se faire à des heures et à des
températures prédéfinies enregistrées dans le module. Une technologie
de pointe, dont tout agriculteur peut se procurer. Les agriculteurs du
Cameroun peuvent désormais arroser leurs plantations sans fournir
d’effort.
Selon la taille de la plantation et la variabilité des plantes, trois systèmes
sont mis la disposition des agriculteurs. L’arrosage de surface, le goutte
à goutte encore appelé micro-irrigation et l’arrosage enterré. Tous ces
systèmes ont une même provenance en eau, les cours d’eau.
Confortables et faciles à utiliser, les système d’arrosage automatique
regorge un bon nombres d’avantages. Ils fonctionnent généralement
sans entretien, équilibrent la répartition d’eau sur toute la surface
cultivée et favorise un meilleur rendement de cultures.

Le gouvernement camerounais devrait prendre des initiatives pareilles à
bras le corps pour un développement agricole et compétitif.

Prosper NGA NKOU

Comment here