Suppléments Echos

Fête du travail 2019 : APENUP organise une table ronde

En vue de la célébration de la fête du travail, l’Action pour la Protection de l’Environnement et contre les Nuisances Publique en abrégée APENUP, une association sise à Messa-Mezala par Mokolo à Yaoundé, organise une table ronde. « Le régime des nuisances publiques au Cameroun » est au centre des préoccupations.

Action pour la Protection de l’Environnement et contre les Nuisances Publique(APENUP) est une Association apolitique et à but non lucratif, qui se propose de jouer un rôle d’accompagnateur de l’État dans toutes les initiatives engagées ou à engager à l’effet de faire du Cameroun un lieu du bien et du mieux vivre ensemble. L’Association nait en 2014 dans le souci de défendre les droits de voisinage. En janvier 2017, l’Association prend le nom APENUP. Elle est en partenariat avec des institutions, les partenaires au développement pour mener à bien ses actions. Conseiller, sensibiliser et informer sur les nuisances publiques, tels sont les maîtres mots de cet Organisme.
Le régime des nuisances publiques au Cameroun est le thème principal de la table ronde qui fait appel aux experts en la matière. La description du thème axe sur l’évolution des styles de vie alliée à la transformation radicale des habitudes et les rapports entre les Hommes. Dans ce contexte, les nuisances publiques deviennent de plus en plus courantes quoiqu’ignorées de la plupart des populations et que le cadre politique, législatif et juridique ne soit pas toujours parfaitement maîtrisées, notamment dans le contexte camerounais. Or, justement, bon nombre de crises qui déstructurent le tissu social, alimentant des tensions régulières, des malaises et le mal vivre pourraient trouver leur justification dans la croissance des nuisances publiques. La volonté de l’État à œuvrer pour le bien-être et l’éclosion d’un véritable vivre ensemble passe aussi et surtout nécessairement par une volonté affichée et un engagement certain dans la maîtrise et la stigmatisation de ces nombreuses nuisances publiques.
La table ronde débute à 11heures par l’exécution de l’hymne national suivie de la lecture de l’autorisation à manifester par le Secrétaire Général de cette Association. Trois sous – thèmes sont greffés sur le thème central à savoir :
1- La typologie des nuisances publiques au Cameroun ;
2- La législation camerounaise en matière des nuisances publiques ;
3- La politique d’APENUP en matière des nuisances publiques.
Pour le sous thème 1 développer par madame Sidonie AWONO (PLEG SVP), il en ressort que, au-delà des nuisances sonores qui sont beaucoup plus reconnus comme nuisances publiques, nous notons aussi les expositions à la poussière, les fumées, les vibrations, les odeurs, les eaux souillées, l’air polluée etc. Pour dire, toutes sources de perturbations relèvent des nuisances publiques au Cameroun. Quant au sous – thème 2, les propos du juriste Joël NLEME sont clairs : le droit à un environnement sain est un droit fondamental. La convention exige à l’État de tout mettre en œuvre pour un environnement sain. La Loi du 19 décembre 1990 relative sur les nuisances publiques vient intensifier les propos du doctorant NLEME. Le dernier sous thème concerne la politique d’APENUP sur les nuisances publiques. Le Docteur Bertin NGUEFACK, expert en Sciences environnementales fait savoir qu’APENUP veut étendre son action sur tout le terrain camerounais et au-delà de ses frontières. Fidéliser ses membres relève aussi de son action. Notons que, APENUP est partenaire du journal les échos de la terre.
Quatorze heures marque la fin de la table ronde suivie d’une visite sur le site. Des photos de famille ne sont pas en reste. Pour dire, la cérémonie était belle.

Steve MEKONGO

Comment here