Les Echos agricoles

Nouveau plan directeur(PDI) du secteur agropastoral au Cameroun

Après le plan élaboré en 1982 , approuvé en 1989 mais qui n’avait été mis en œuvre du à la crise économique qu’avait connue le pays, ce dernier s’est doté d’un nouveau plan d’industrialisation de deuxième génération.

Présenté le 15 mars 2017 à Yaoundé par l’ancien ministre des mines, de l’industrie et du développement Technologique(Ernest Gbwaboubou), le nouveau PDI cible les filières porteuses, dont l’agro industrie. Il a pour vocation de poser des bases solides pour un développement industriel durable, d’opérer une nécessaire mutation d’une économie primaire vers un système de production avec des transformations manufacturières.

Puisque l’agriculture constitue l’une des bases de l’économie Camerounaise, elle doit subvenir aux besoins de la population, en croissance rapide.
L’implantation de ce plan devrait permettre selon les autorités Publics, d’augmenter la contribution du secteur industriel au PIB du pays, la portant à 24% au moins (contre 13% actuellement) à l’horizon 2035.
Le PDI ambitionne aussi de faire de la locomotive économique de la CEMAC, «l’usine de la nouvelle Afrique industrielle», à l’horizon 2050.

Les orientations de ce plan il faut noter, épousent les opportunités que recèlent l’agriculture en matière de contribution à l’accélération de la croissance.

En Rappel, le Cameroun a importé pour USD, 1.48 milliards de produits alimentaires en raison de la faiblesse de ses unités de transformation. L’importation des denrées de base d’accompagnement de l’augmentation de leurs prix.

Par CM

Comment here