Les Echos de la sous régions

Le lycée Agricole Amilcar Cabral de Brazzaville renforce ses capacités de transformation agricole

L’établissement d’enseignement professionnel a réceptionné, le 8 avril, un don
de matériel qui, selon le proviseur, Alain Gouemba, permettra d’améliorer le
plateau technique de ses deux laboratoires.
Le matériel de transformation agro-alimentaire mis à la disposition du lycée Amilcar-
Cabral a été réceptionné par le ministre de l’Enseignement technique et
professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi, Antoine Thomas Nicéphore
Fylla Saint Eudes. « Ces outils qui serviront aux deux laboratoires de microbiologie
alimentaire augmenteront le niveau d’employabilité des lycéens qui sortiront de cette
école », a-t-il déclaré, après avoir reçu ce don constitué, entre autres, des
pasteurisateurs, des alcoomètres, des balances de cuisine…
L’augmentation du plateau technique des deux laboratoires est, par ailleurs, une
aubaine pour les transformateurs du département de Brazzaville, selon le proviseur
de ce lycée. « Ces derniers pourront, en effet, faire analyser leurs produits au
laboratoire de contrôle qualité pour une meilleure compétitivité sur le marché », a-t-il
fait savoir. Bien avant la réception de ce matériel et en dehors des cours habituels,
des conférences ont été organisées au profit des élèves sur la promotion de
l’agriculture biologique, l’agro-business, la transformation et la conservation des
produits agricoles. Une manière de répondre aux exigences de professionnalisation,
a
expliqué le proviseur Alain Gouemba.
Ce matériel a été offert par le coordonnateur du Projet d’amélioration des revenus
agricoles à travers le développement des filières durables et renforcement de la
société civile congolaise, Ibrahim Mahadou Ango. Il a estimé que les formationsréalisées au niveau de ce lycée devraient davantage être adaptées au marché de
l’emploi. Ibrahim Mahadou Ango a, par ailleurs, salué le fait que l’année scolaire
écoulée, le lycée Amilcar-Cabral a réalisé un taux de réussite important au
baccalauréat, filière transformation agricole.
En rappel, le 24 février 2016, le ministre Antoine Thomas Nicéphore Fylla Saint
Eudes avait réceptionné un premier lot d’équipement et de matériel de transformation
agricole. Le 17 mars de la même année, à l’occasion des journées portes ouvertes
organisées par cet établissement, il avait inauguré le laboratoire de contrôle qualité
des produits agro-alimentaires.
Pour le proviseur, il est important de renforcer aussi la sécurité au sein de
l’établissement qui, depuis quelques temps, subit des actes de vandalisme. Si les
mesures ne sont pas prises dans ce sens, a-t-il averti, le risque de perdre ce matériel serait grand.

Par Armand, correspondant Congo

Comment here