Les Echos piscicoles

Pisciculture: les laboratoires Marco vers l’entrepreneuriat sans diplôme au Cameroun

Situés dans la ville de Mbalmayo dans la région du centre Cameroun et à quelques kilomètres de Yaoundé, la société ‘’Les laboratoires MARCO’’ a vu le jour en 2018. Elle a pour principale activité la formation, le transfert de technologies innovantes dans des domaines de L’élevage, de l’agriculture de la pêche et de l’agroalimentaire.
Elle est formée d’une équipe jeune, dynamique (ingénieurs, juristes,…). Née de la volonté de lutter contre le taux de chômage grandissant, la malnutrition des populations, la montée en puissance de l’immigration clandestine et le complexe des diplômes d’une autre part, il était temps de revaloriser l’abondance de nos ressources naturelles, humaines et d’utiliser à bon échéant la main d’œuvre toujours disponible. Son promoteur, Marc Timothée, à travers cette plateforme veut permettre aux camerounais de s’auto employer, de s’autoalimenter d’où l’objectif opération 2 millions d’emploi à l’horizon 2020. Cet objectif amène à penser l’amélioration des conditions de vie des populations. Pour cela, la société les laboratoires Marco développe des techniques simplifiées et adéquates aux réalités spécifiques de notre environnement en tenant compte du faible pouvoir de notre population.
Ainsi chaque personne formée aura-t-il pour mission d’entreprendre et d’employer au moins cinq personnes dans son domaine d’activité d’où le slogan ‘’opération deux million d’emploi à l’horizon 2020’’.

Pour atteindre cela, les ateliers de formation en ligne et physique sont organisés. En ligne pour atteindre le maximum de personnes. Pratique pour toucher du doigt les réalités techniques. Ici sont donc organisés des ateliers de formation pratique chaque semaine dans les domaines précis avec excursion sur le terrain lorsque c’est nécessaire. On y retrouve donc les réalités et formations sur la pisciculture ( dans les étangs et hors sol(LES BACS), l’élevage des escargots, l’agriculture (la culture des champignons et ses vertus, la multiplication des bananes plantains par la méthode Pif), la cosmétique (fabrication des produits de beauté, haut de gammes, eau de javel, shampoings, savon de toilettes, savon de ménage, gel de douche etc, la transformation agroalimentaire (Cacao : fabrication du chocolat blanc, noir, brun, au lait, pâte à tartiner, beurre de cacao, fabrication de la farine (plantains, manioc, patates, blé etc). Le but ici étant la création des entreprises avec des capitaux réduits.
Une telle entreprise ne va pas sans difficulté et la plus éminente est celle liée au financement comme tout les jeunes entrepreneurs africains d’ailleurs. Néanmoins, la structure a déjà organisé plus d’une dizaine d’ateliers de formation dans plusieurs domaines (élevage des poissons hors sol, transformation et cosmétique).
La particularité de ces formations est qu’en dehors des camerounais, elle a reçu des apprenants venant d’autres pays (Congo Brazzaville, Burkina Faso, Cote Ivoire, Italie, France)
Les laboratoires ont déjà favorisé l’intégration d’une dizaine de jeunes camerounaises qui était détenu au Moyen Orient. Elle a mis en place un mini complexe piscicole à Mbalmayo et créé une unité de transformation de cacao. Elle continue son chemin. Pour bénéficier de leur formation et des opportunités qu’elle offre une seule adresse: Les laboratoires Marco. Tel: (00237) 679341434/ 699194855. Email: marctimotheeab@yahoo.fr

Comment here